Le Lerochrome One Shoot Camera, venu tout droit des Etats Unis, un modèle 5x7 à éclateur en parfait état, la séparation trichrome se fait devant les chassis, grace à des filtres 5x7 25-47-58 monté sous verre et placé devant les chassis.

L'éclateur est en bon état, les filtres trichromes également, la machine dispose d'un chariot de mise au point à grand tirage ce qui permet une large plage d'utilisation, la focale de base est de l'ordre de 300 mm (je n'ai pas l'optique de cette chambre), et la platine avant est doté d'une bascule autour de l'axe horizontal (l'appareil étant en position normale soit pour cette machine en vertical, format portrait comme disent les anglo-saxons).

Ce modèle est un Modèle Tungtène selon le constructeur : la National Photocolor Corporation de New York.

Pourquoi tungstène, Voir explication ICI, Il s'agit de la distribution photométrique de l'éclateur qui ne permet pas de donner la même exposition à chacun des 3 plans films, et ce déséquilibre permet d'avoir différent montages et donc différentes T°C d'équilibre, une vraie réponse à la balance des blancs (pas une farce numérique), et en one shoot, exceptionnel !!! surtout pour les années 40.

Vue arrière sans les filtres RVB

Vue avant sans les filtres RVB

Vue amusante avec les filtres RVB, le Leica semble très petit, mais sans doute beaucoup moins lourd, le Fameux Lerochrome, extrèmement bien construit, indéformable, une sorte de tank, pèse 12 Kg sans optique ni chassis et de dispose pas de courroie de cou.

Une vue du dessus, on distingue la molette de mise au point ainsi que la molette de bascule.

Une autre vue arrière sans les filtres RVB et la délicate poignée prise sur du mobilier de bureau

La machine et ses filtres RVB

Le monstre au milieu de ses collègues, et pour le fonctionnement il faudra attendre que je trouve des chassis 5x7 en bois aux "normes" Graflex